FR EN
Menu

Le château Haut-Lagrange

Un terroir historique exceptionnel

" Le « terroir » vitivinicole est un concept qui se réfère à un espace sur lequel se développe un savoir collectif des interactions entre un milieu physique et biologique identifiable et les pratiques vitivinicoles appliquées, qui confèrent des caractéristiques distinctives aux produits originaires de cet espace. "

Le « terroir » inclut des caractéristiques spécifiques du sol, de la topographie, du climat, du paysage et de la biodiversité.

Le « terroir viticole à Haut-Lagrange » : les Graves de Pessac-Léognan et en particulier à Haut-Lagrange reposent sur un sous-sol d'argile, de sable, d'alios, de calcaire et de faluns. Elles sont témoins des cours anciens de la Garonne, mis en place depuis la fin de l'ère tertiaire, puis durant le quaternaire au fur et à mesure que passaient les épisodes glaciaires.

Ces graves, composées de graviers, de galets roulés par les eaux, ont une épaisseur variant d'une vingtaine de centimètres à un mètre. La variété du cailloutis est exceptionnelle avec des quartzs et quartzites ocres, blancs, rouges et roses, des jaspes, agatoïdes, silex et lydiennes.

Ainsi ce sol et sous-sol favorisent le drainage naturel de l'eau, jamais d'excès d'eau mais en même temps jamais de manque, les racines descendant en profondeur jusqu'aux horizons plus compactes et toujours frais.

Un raisin de qualité, à la base de la production d'un grand vin, est produit par un pied de vigne recevant une alimentation issue du sol et du sous-sol aussi régulière et limitée que possible. Le terroir de grave en est l'archétype.

Le climat à Haut-Lagrange est très représentatif de celui de la Gironde, tempéré et favorable à la vigne par sa douceur et son hygrométrie régulière. Il est grandement influencé par l'océan tout proche, qui lui apporte un air marin tamisé par la forêt des Landes toute proche.